19/11/2021 à Lyon et en hybride !

06 novembre 2021 par Louise Pichard-Bertaux
Séminaire commun IAO/IrAsia

Mélanges d'Asie du Sud-ESt

  (informations de connexion ci-dessous)

Pour cette séance 2021 du séminaire commun IAO-IrAsia, trois membres de l’Institut de recherches asiatiques (IrAsia, Marseille) se déplaceront à Lyon le 19/11/2021 (14h-17h) pour présenter leurs recherches aux collègues de l’IAO. Yoshihiro Taga, historien spécialiste du Viet Nam, ouvrira la séance avec une communication portant sur les relations entre la dynastie Nguyen et Hong Kong au dix-neuvième siècle. Les deux communications suivantes porteront sur le langage, celui des émotions en birman pour Alice Vittrant, linguiste, et celui de la protestation en thaï pour Louise Pichard-Bertaux qui travaille sur la littérature contemporaine.

Ces trois interventions reflètent bien les travaux de l’IrAsia, qui convoquent des disciplines diverses et interrogent des aires différentes mais toujours liés par la connaissance approfondie des langues des pays étudiés.

TAGA Yoshihiro (JSPS Overseas Research Fellow IrAsia, Aix - Marseille University
"The Nguyen dynasty and Hong Kong in the late 19th century"
This presentation delineates the contact of the Nguyen dynasty with British Hong Kong in the late 19th century. Archival sources preserved in Vietnam and France reveal that the relationship between the Nguyen court and Hong Kong developed rapidly in the 1860s both in economic and political terms.
Based on Nguyen sources, the catalysts for early contact with Hong Kong lied in the repatriation of Vietnamese refugees and the procurement of steam ships. In 1868, court officials were dispatched to Hong Kong for the first time and established contact with British colonial authorities. This experience in Hong Kong provided Nguyen authorities with fresh insight into commercial and diplomatic policies to pursue, amid complicated international conditions.
In the relationship between the Nguyen court and Hong Kong, the intermediate role played by Christian Vietnamese who were versed in Western languages and customs was significant. Nguyen Đuc Hau was among such figures who engaged in various services in Hong Kong on behalf of the Nguyen court. Though acting as an agent of the court of Hue, the activities of Nguyen Đuc Hau surpassed the reach of its control. Consequently, in the 1870s, the court of Hue was embroiled in a lawsuit with Landstein & Co., a Western commercial house established in Hong Kong.
Following this affaire, the Nguyen court intended to deepen diplomatic ties with British colonial authorities by establishing a Vietnamese consul in Hong Kong. However, this action precipitated French suspicion and ultimately failed.

Alice Vittrant (Université Lumière Lyon 2 / CNRS-DDL (UMR 5596) / Associée IrAsia)
"Exprimer ses émotions dans les langues d’Asie du sud-est : l’exemple des psycho-collocations du birman"
Diffloth (1972, 1976), Matisoff (2001), Enfield (2005) inter al ont été parmi les premiers à noter la richesse des ressources grammaticales utilisées pour exprimer les émotions et les états (psychologiques) dans les langues d’Asie du Sud-Est. Ces ressources, qu’il s’agisse d’expressifs, de mot-échos (ou affixes ‘caméléon’), d’idéophones (ou expressions élaborées) ou de particules discursives de fin de phrase (discourse markers) renvoient à de vrais systèmes dans ces langues et méritent une attention particulière.
Dans notre intervention, nous présenterons les expressifs du birman, langue tibéto-birmane d’Asie du Sud-est parlée par environ 50 M de locuteurs. Plus exactement, nous décrirons en détail les psycho-collocations du birman, ces expressions décrivant des sentiments ou des états psychologiques, et faisant explicitement référence à une partie du corps ou un organe comme étant le siège d’une émotion (ou d’un état psychologique) (Matisoff 1986). En birman, comme dans la majorité des langues d’Asie du Sud-est, ces expressions polymorphémiques sont composées de verbes d’états (adjectifs) d’usage fréquent comme ‘bon, clair, chaud, petit, grand...’ et de termes renvoyant à un organe comme ‘ventre’, ou ‘foie’, ou à un phénomène psychologique comme ‘esprit, cœur’. Elles ont généralement un comportement grammatical particulier.

Diffloth, Gérard. 1972. « Notes on expressive meaning ».  Chicago linguistics society 8: 440-447.
— 1976. « Expressives in Semai ».  Austroasiatic Studies, ed. by Jenner et al.  Oceanic Linguistics Special Publications No. 13.  Honolulu:  University of Hawaii Press, 249-264.
Enfield, N.J. 2005. « Areal linguistics and Mainland Southeast Asia ».  Annual review of  anthropology 34:  181-206.
Matisoff, James. 1986a, « Hearts and Minds in South-East Asian languages and English : an essay in the comparative lexical semantics of psycho-collocation », in Cahiers de Linguistique d’Asie Orientale XV-1, Paris [accessible sur http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/revue/clao]
—  2001. « Genetic versus contact relationship:  prosodic diffusability in South-East Asian languages ». Areal diffusion and genetic inheritance:  problems in comparative linguistics ed. by Alexandrea Y. Aikhenvald and R.M.W. Dixon.  Oxford:  Oxford University Press, 291-327.
Vittrant Alice. 2015. « Psycho-collocations in Burmese », in The Aesthetics of Grammar in the Mainland Southeast Asian Linguistic Area, ed. by Jeffrey P. Williams, Cambridge University Press
— 2017. « Expression des émotions dans les langues d’Asie du Sud-Est : les psycho-collocations du birman », in Le Langage de l’émotion : variations linguistiques et culturelles, N. Tersis & P. Boyeldieu (eds), CNRS, 557-581

Louise Pichard-Bertaux (CNRS / IrAsia)
"Thé au lait, brocolis et salut scout : vocabulaire et gestuelle de protestation en Thaïlande"

Monarchie constitutionnelle depuis 1932, la Thaïlande n’a cessé d’alterner depuis périodes de calme et périodes de troubles. En 2014, le général Prayut Chan O-Cha a pris le pouvoir à la suite d’un coup d’état, provoquant depuis de nombreuses manifestations. La mort du roi Rama IX, qui régnait depuis 1946, et le sacre de son fils Vajiralongkorn (Rama X) ont accentué les mouvements de protestation. Les manifestants luttent d’une part contre le gouvernement du premier ministre Prayut, jugé anti-démocratique,et, d’autre part, contre l’article 112 de la constitution qui institue la notion de « crime de lèse-majesté » ce qui interdit, de fait, toute liberté d’expression.
Cette présentation interroge le vocabulaire et la gestuelle utilisés par les manifestants afin de mieux comprendre ces mouvements sociaux qui, avec l’« alliance du thé au lait », dépassent le cadre de la Thaïlande pour rejoindre ceux des pays voisins.

Informations de connexion :
Sujet : Séminaire commun IAO/IrAsia
Heure : 19 nov. 2021 02:00 PM Paris

Participer à la réunion Zoom
https://univ-amu-fr.zoom.us/j/92989924541?pwd=ZDlIeUVwcm9QMWNSazVFSVVYaHR5dz09

ID de réunion : 929 8992 4541
Code secret : 626235

 

A lire aussi

26/11/2021

22 novembre 2021 par Louise Pichard-Bertaux

Publication

15 novembre 2021 par Louise Pichard-Bertaux

12/11/2021

06 novembre 2021 par Louise Pichard-Bertaux