Loïc Aloisio

ATER du département d'Etudes asiatiques de AMU

Doctorant en Langue et Littérature Chinoises (ED354)

Coordonnées
courriel

Domaine
Littérature chinoise
Science-fiction

Thématiques
Littérature contemporaine
Science-fiction
Analyse littéraire

Langues
Français, Chinois (mandarin), Anglais

Thèse
Les Mémoires hérétiques : Han Song face à la politique mémorielle chinoise ou la science-fiction comme littérature de témoignage.
Directeur : Pierre Kaser
ED 354 « Lettres, Langues et Arts »

Parcours
* 2009-2013 : Licence Langues, Littératures et Civilisations Étrangères, spécialité chinois, Aix-Marseille Université.
* 2013-2015 : Master Recherche en sinologie, Aix-Marseille Université.
* Recherche de Master : Han Song 韩松 (1965-) et la littérature de science-fiction chinoise : analyse d’une œuvre complexe et équivoque, Huoxing zhaoyao Meiguo 火星照耀美国 (2000, 2011). Mémoire sous la direction de Pierre Kaser et soutenu le 30.06.2015.

Recherche
Résumé de la thèse :
La première partie de la thèse démontre que la littérature de science-fiction chinoise, à travers son Histoire, a toujours été une littérature « post-traumatique ». En effet, le genre fut promu de nombreuses fois au travers de mouvements de modernisation du pays qui ont été lancés après les traumatismes historiques éprouvés par le pays. La première fois à la fin de l’époque impériale et au début de l’ère républicaine, suivant le(s) traumatisme(s) causé(s) par les invasions des puissances étrangères, l’introduction de la science occidentale et de la théorie de l’évolution darwinienne ; ainsi que de son pendant social avec le darwinisme social. Une deuxième fois après l’établissement de la République Populaire de Chine, suivant les traumatismes provoqués par de nombreux conflits internes, la Seconde Guerre sino-japonaise et la guerre civile entre Nationalistes et Communistes ; le genre étant promu à l’époque pour soutenir le socialisme et le communisme, ainsi que la modernisation, l’indépendance et l’hégémonie de la Chine socialiste. Une troisième fois juste après la Révolution Culturelle, suivant cette fois-ci les traumatismes laissés par le Grand Bond en Avant et la Révolution Culturelle ; le genre étant cette fois mis en avant pour promouvoir le nouveau régime de Deng Xiaoping et sa politique des « Quatre Modernisations ». Et enfin, une quatrième fois, où la science-fiction est réapparue après le traumatisme causé par le massacre de la place Tian’anmen en 1989 qui mit fin aux espoirs insufflés par les mouvements libertaires des années 1980 ; laissant ainsi place à une désillusion qui se ressent jusque dans les textes des premiers auteurs de la nouvelle génération (Liu Cixin, Wang Jinkang et Han Song), et qui perdure de nos jours dans les écrits des auteurs plus jeunes.
La seconde partie de la thèse traite justement de l’impact de cette désillusion causée par le massacre de le place Tian’anmen, à travers le cas de Han Song. Cette partie entend démontrer que, suite au choc laissé par cette tragédie dont on ne doit pas parler, Han Song utilise désormais la science-fiction pour rendre compte non seulement de la réalité qui l’entoure, ne se privant pas pour critiquer au passage les travers des autorités, mais également comme un moyen de témoigner d’un passé effacé des mémoires pour des raisons idéologiques. Ceci révèle que Han Song a pris conscience de la politique d’amnésie mise en place par le Parti Communiste Chinois au pouvoir, et qu’il tente de déjouer par ses écrits, en abordant des événements passés jugés sensibles ou qui ne rentrent pas dans l’historiographie officielle, en remettant en cause le grand roman national élaboré par le Parti, en posant clairement la question de l’oubli et de la falsification historique, et en laissant un témoignage de la société chinoise contemporaine, par peur que les événements qui la ponctuent ne soient, un jour, eux aussi victimes de la falsification, de l’instrumentalisation ou de la politique d’amnésie des élites dirigeantes.

Collaborations

  • Participation au projet d’Inventaire des Traductions en Langue française des littératures d’Extrême-Orient (ITLEO)
  • Co-organisation de la journée d’étude Les Nouvelles Tendances Littéraires d’Asie qui s’est déroulée le 2 juin 2017 à Aix-en-Provence.
  • Co-organisation de la journée d’étude Nouveau Formats et Métamorphoses des Genres Littéraires d’Asie qui s’est déroulée le 30 mai 2018 à Aix-en-Provence.
  • Co-organisation du Séminaire de l’IrAsia Séminaire Doctoral 2018 qui s’est déroulé le 30 novembre 2018 à Marseille
  • Coédition du huitième numéro de la revue Impressions d’Extrême-Orient : « Les Nouvelles Tendances Littéraires d’Asie », publié le 30 décembre 2018. URL : https://journals.openedition.org/ideo/682
  • Co-organisation de la journée d'étude Que Peut la Littérature Asiatique Aujourd'hui, en Asie et dans le Monde ? qui s'est déroulée le 27 mai 2019 à Aix-en-Provence.
  • Coédition du neuvième numéro de la revue Impressions d'Extrême-Orient : « Attitudes et Latitudes du Traducteur des Littératures d'Asie », publié le 15 juin 2019. URL : https://journals.openedition.org/ideo/688
  • Rédaction du panneau « La littérature de science-fiction chinoise. Miroir d'une société en pleine mutation », Asie Pacifique : Itinéraires de recherche, Exposition pour les 20 ans de la Maison Asie-Pacifique, 2019.
  • Co-direction du dixième numéro de la revue Impressions d'Extrême-Orient : « L'Éthique animale dans les littératures d'Asie », publié le 31 décembre 2019. URL : https://journals.openedition.org/ideo/1157
  • Coédition du dixième numéro de la revue Impressions d'Extrême-Orient : « L'Éthique animale dans les littératures d'Asie », publié le 31 décembre 2019. URL : https://journals.openedition.org/ideo/1157
  • Rédaction du panneau « Han Song : la soft science-fiction comme commentaire social », Futurs d'Ailleurs. Voyage en science-fiction, Exposition organisée par la Bibliothèque Universitaire des Langues et Civilisations (BULAC), 2020.
  • Rédaction du panneau « Liu Cixin : une hard science-fiction vertigineuse comme sonde de notre monde », Futurs d'Ailleurs. Voyage en science-fiction, Exposition organisée par la Bibliothèque Universitaire des Langues et Civilisations (BULAC), 2020.

Publications (12)

  • (avec Gwennaël Gaffric) « A Discussion between Two French Translators of Chinese Science Fiction », SFRA Review, vol. 50, n°2-3, 2020, pp. 71-78.
  • « Poét(h)ique chinoise. L'empathie envers les animaux dans la poésie chinoise », Impressions d'Extrême-Orient [En ligne], n°10, 31 décembre 2019. URL : https://journals.openedition.org/ideo/1175
  • « A Response to an “Alien Invasion”: The Rise of Chinese Science Fiction », Ming Qing Studies, 2019, pp. 11-28. [Voir HAL]
  • « Translating Chinese Science Fiction: The Importance of Neologisms, Coined Words and Paradigms », Journal of Translation Studies, Vol. 3, No. 1, juin 2019, pp. 97-115. [Voir HAL]
  • « La Science-fiction chinoise : un genre qui se renouvelle », Impressions d’Extrême-Orient [En ligne], 8 | 2018, mis en ligne le 15 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/ideo/772
  • 로익알르와지오 [Loïc Aloisio], « Peurangseueseoui Junggukgwahaksoseorui beonyeokgwa suyong » 프랑스에서의 중국과학소설의 번역과 수용 (La Traduction et la réception de la littérature de science-fiction chinoise en France) (Jeong Myeong-kyo 정명교, trad.), Comparative Korean Studies [비교한국학], Vol. 26, No. 1, Avril 2018, pp. 17-46.
  • « Han Song : pour un retour sur Terre de la science-fiction », Monde chinois, vol. 51-52, no. 3, 2017, pp. 77-88. [Voir HAL]
  • « Editorial : Marchez doucement, car vous marchez sur nos rêves », Impressions d’Extrême-Orient [En ligne], 7 | 2017, mis en ligne le 31 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/ideo/663
  • « Pour une science-fiction “chinoise” », L’Asie en 1000 mots [En ligne], mis en ligne le 18 septembre 2017. URL : http://asie1000mots-cetase.org/Pour-une-science-fiction-chinoise
  • « Le « roman scientifique » en Chine : prémices d’une science-fiction instrumentalisée », ReS Futurae [En ligne], 9 | 2017, mis en ligne le 30 juin 2017. URL : http://journals.openedition.org/resf/991
  • « Chronique : Le Problème à trois corps de Liu Cixin », Carnet de recherche de l’axe Littératures d’Extrême-Orient, Textes et Traduction [En ligne], mis en ligne le 13 novembre 2016. URL : https://leo2t.hypotheses.org/643
  • « Cendrillon retourne au bal », Carnet de recherche de l’axe Littératures d’Extrême-Orient, Textes et Traduction [En ligne], mis en ligne le 8 novembre 2015. URL : http://leo2t.hypotheses.org/387

Traductions (18)

  • Di Nianmiao, Ultramarine Magmell (Loïc Aloisio, trad.). Paris : Ototo Manga, Vol. 8, 4 décembre 2020 (à paraître).
  • Di Nianmiao, Ultramarine Magmell (Loïc Aloisio, trad.). Paris : Ototo Manga, Vol. 7, 16 octobre 2020 (à paraître).
  • Di Nianmiao, Ultramarine Magmell (Loïc Aloisio, trad.). Paris : Ototo Manga, Vol. 6, 28 août 2020 (à paraître).
  • Di Nianmiao, Ultramarine Magmell (Loïc Aloisio, trad.). Paris : Ototo Manga, Vol. 5, 19 juin 2020, 192 p.
  • Di Nianmiao, Ultramarine Magmell (Loïc Aloisio, trad.). Paris : Ototo Manga, Vol. 4, 6 décembre 2019, 192 p.
  • Di Nianmiao, Ultramarine Magmell (Loïc Aloisio, trad.). Paris : Ototo Manga, Vol. 3, 5 septembre 2019, 176 p.
  • Pan Haitian, « La Terre sous nos pieds » (Loïc Aloisio, trad.), Jentayu, n. 10, été 2019, pp. 73-82.
  • Di Nianmiao, Ultramarine Magmell (Loïc Aloisio, trad.). Paris : Ototo Manga, Vol. 2, 5 juillet 2019, 192 p.
  • Di Nianmiao, Ultramarine Magmell (Loïc Aloisio, trad.). Paris : Ototo Manga, Vol. 1, 12 avril 2019, 176 p.
  • Han Song, « Contrôle de sécurité » (Loïc Aloisio, trad.), Monde chinois, vol. 51-52, no. 3, 2017, pp. 69-76.
  • Han Song, « Le Moulin à prières du Temple Gazan » (Loïc Aloisio, trad.), Impressions d’Extrême-Orient [En ligne], 7 | 2017, mis en ligne le 31 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/ideo/668
  • Han Song, « Gastronotopia » (Loïc Aloisio, trad.), Impressions d’Extrême-Orient [En ligne], 7 | 2017, mis en ligne le 31 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/ideo/666
  • Yuan Zhen, « Cinq élégies sur nos adieux » (Loïc Aloisio, trad.), Impressions d’Extrême-Orient [En ligne], 7 | 2017, mis en ligne le 31 décembre 2017. URL : http://journals.openedition.org/ideo/664
  • Han Song, « Ma Patrie ne rêve pas » (Loïc Aloisio, trad.), Impressions d’Extrême-Orient [En ligne], 6 |  2016, mis en ligne le 02 décembre 2016. URL : http://journals.openedition.org/ideo/470
  • Han Song, « Les Pierres tombales cosmiques » (Loïc Aloisio, trad.), Impressions d’Extrême-Orient [En ligne], 6 |  2016, mis en ligne le 02 décembre 2016. URL : http://journals.openedition.org/ideo/475
  • Han Song, « Grandes Murailles », Jentayu, n. 4, été 2016, pp. 7-23.
  • Lu You, « Trois poèmes de Lu You sur le végétarisme », Impressions d’Extrême-Orient [En ligne], 5 | 2015, mis en ligne le 15 septembre 2015. URL : http://journals.openedition.org/ideo/368
  • Lu Shi’e, « Li Kui se tourne en ridicule en mangeant la cuisine occidentale », Impressions d’Extrême-Orient [En ligne], 5 | 2015, mis en ligne le 15 septembre 2015. URL : http://journals.openedition.org/ideo/371

Communications (10)

  • « La science-fiction chinoise : un genre qui se renouvelle », Les Nouvelles Tendances Littéraires d’Asie, Journée d’étude de l’Institut de Recherches Asiatiques, 2 juin 2017, Aix-en-Provence.
  • « Renewal of Chinese science fiction in Contemporary China », Popular Literature in Contemporary China : Production, diffusion and genres, Conférence internationale organisée par le Département d’Études Est-Asiatiques de l’Université de Genève, 16-17 juin 2017, Genève (Suisse).
  • « La littérature de science-fiction en Chine : une histoire tumultueuse », conférence donnée à l’Institut Confucius de l’Université Libre de Bruxelles, 21 février 2018, 14h à 16h, Bruxelles (Belgique).
  • « Traduire la science-fiction chinoise d’aujourd’hui », rencontre organisée par la Foire du livre de Bruxelles en partenariat avec la Chaire d’études chinoises de l’Université Libre de Bruxelles, 22 février 2018, 16h15-17h, Bruxelles (Belgique).
  • « Translating Chinese SF : the Importance of Neologisms, Coined Words and Paradigms », Translating Science Fiction, Translation in Science Fiction : between China and the USA, Workshop organisé par la Chinese University of Hong Kong, 1er-2 juin 2018, Hong Kong.
  • « The Evolution of the Depiction of City in Chinese Science Fiction Literature from the 1950s to Date : From a Spotless Dream to an Alarming Reality », Chronotopia : Urban Space and Time in Post-2000 Sinophone Film and Fiction, Workshop organisé par le Centre for Languages and Literature de Lund University, 30-31 août 2018, Lund (Suède).
  • « Worlding Chinese SF: Science Fiction Universes as a Mirror of a Society Developing at Breakneck Speed », Worlding SF, Conférence internationale organisée par l’Institut für Amerikanistik de l’University of Graz, 6-8 décembre 2018, Graz (Autriche).
  • « Chinese Science Fiction Literature: An Aftermath of Historical Traumas », The 11th International Convention of Asia Scholars (ICAS), Conférence internationale organisée par l’Université de Leiden, le GIS Asie et l’International Institute for Asian Studies (IIAS), 19 juillet 2019, Leiden (Pays-Bas).
  • « D'un rêve immaculé à une réalité alarmante : la ville dans la science-fiction des années 1950 à aujourd'hui », Séminaire IrAsia : La Ville dans les littératures asiatiques, 17 janvier 2020, Aix-en-Provence (France).
  • « Heterotopias in Han Song's Science Fiction », Earth and its Others: the Geographies of Science Fiction, Workshop organisé par le Département de Géosciences de l'Université de Fribourg, 28-29 août 2020, Fribourg (Suisse).

Affiliations

  • Institut de Recherches Asiatiques (IrAsia) : Axe « Littératures d'Asie et Traduction »
  • Association Française d'Études Chinoises (AFEC)
  • Centre d'Études et de Recherches sur les Littératures de l'Imaginaire (CERLI)
  • Science Fiction Research Association (SFRA)

Carnet de recherche
http://sinosf.hypotheses.org/